GT Pratiques didactiques en maternelle

Chercheurs : Nathalie Thamin (coordinatrice), Danièle Moore, Nikolay Slavkov.

Formatrice : Ségolène Merlet.

Ecole participante : maternelle du lycée français de Rochambeau, Washington (États-Unis)

Enseignantes: Bénédicte Le Nouën et Sylvie Chazelle

En résumé

Objectif: Analyse de l’effet des pratiques d’enseignement/apprentissage ajustées au contexte sanitaire auprès des jeunes élèves plurilingues, en particulier dont les parents ne parlent pas français.

Démarche: Méthode qualitative et écologique, entretiens semi-directifs avec des familles, entretiens d’explicitation avec des enseignant.s., assistant.e.s .

En détails

Dans le cadre du groupe Maternelle, la recherche est menée avec l’équipe du Lycée français international Rochambeau (Washington, États-Unis) et plus particulièrement avec l’école maternelle qui a exprimé le souhait de s’investir dans cette collaboration. L’étude est qualitative et écologique. L’objectif vise : à analyser l’effet des pratiques d’enseignement/apprentissage ajustées au contexte sanitaire auprès des jeunes élèves plurilingues, en particulier dont les parents ne parlent pas le français ; documenter et analyser les pratiques enseignantes ajustées à la nécessité de la co-modalité dans une perspective collaborative ; documenter le rôle des assistantes ; recueillir le point de vue de parents d’élèves en classe de maternelle en situation d’enseignement hybride.

Les chercheurs réaliseront à cet effet des entretiens semi-directifs avec des familles volontaires (au profil linguistique différent, non francophone et francophone) ainsi que des entretiens d’explicitation avec des enseignant.s de l’école et des assistant.e.s, à partir d’observations de séquences de classe. Deux enseignantes de maternelle sont volontaires pour participer au projet, Mesdames Bénédicte Le Nouën (classe de  Moyenne section) et Sylvie Chazelle (classe de Grande section).

Les protocoles et les procédures de recherche seront affinés et pourront être légèrement modifiés en fonction des besoins sur le terrain et des priorités de l’établissement partenaire. Le calendrier des activités, la programmation des entretiens avec les parents et les enseignants, et la programmation de réunions informelles occasionnelles avec les administrateurs sont établis en collaboration avec l’établissement partenaire. Les horaires spécifiques et les contraintes institutionnelles de l’école seront toujours pris en considération et un effort sera fait pour minimiser l’imposition sur le processus d’enseignement et d’apprentissage à l’école. La recherche est guidée par le principe d’offrir des aperçus qui peuvent être utiles à l’école et au réseau de l’AEFE. L’établissement est invité à exprimer ses besoins et ses questions concernant les procédures, les outils et le cadre théorique de la recherche à tout moment du projet.

Calendrier

  • Décembre 2020 à janvier 2021 : convention, charte éthique, cahier des charges.
  • Février-mars 2021 : Recueil de données (entretiens parents, captations de séance et entretiens d’explicitation avec les deux enseignantes).
  • Avril-mai 2021 : Premières analyses des données.
  • Mai-juin 2021 : Diffusion à l’école et dans les réseaux de recherche des premiers résultats.
  • A partir de juin 2021: suite de la recherche à construire en lien avec les premiers résultats.


Citer ce billet
Véronique Miguel Addisu (2021, 22 janvier). GT Pratiques didactiques en maternelle. Français Plus. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/otsf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search